VENTE AUX ENCHÈRES DE LA MAISON ROUILLAC

par Sophie

2,8 millions d’euros et des enchérisseurs de 37 nationalités différentes : voilà les chiffres marquants de la 34ème vente Garden Party des commissaires-priseurs Philippe et Aymeric Rouillac au château d’Artigny les 19 et 20 juin 2022 !

Épée gauloise
Au titre des batailles d’enchères homériques, une épée de la fin de l’âge du Bronze, datant de 600 avant JC, découverte dans le lit de la Loire au niveau d’Amboise, a été remportée pour 130.000 € par un amateur britannique, alors qu’elle était mise à prix 6.000€.
À côté de la peinture et de la sculpture modernes, qui ont obtenu de très beaux résultats pour des œuvres de Rodin, Toulouse-Lautrec ou Renoir, la peinture ancienne tire également son épingle du jeu, notamment avec les toiles de la collection Ogilvy, dispersée en gants blancs entre le Portugal, l’Angleterre, la Pologne et l’Italie.

 

Si la plus haute enchère revient à une toile de Dufy des années 1930, conservée par un couple d’anciens galeristes parisiens, pour 210.000 €, la surprise vient du côté de la collection de l’ingénieur et archéologue Paul Gaudin, qui a cumulé 181.000 euros, avec un achat du musée du Louvre et un record pour les premières photographies du site d’Al Ula en Arabie Saoudite.

 

 

Bol Haïda
La collection de Massol a suscité l’intérêt des collectionneurs étrangers, son bol cérémoniel du nord d’Alaska datant de la fin du 18e siècle a été remporté par un New-Yorkais pour la somme de 65.000 €

 

2 jours de vente

Portrait d’un artilleur provenant de la collection Ogilvy

Découvrir la maison Rouillac2, rue Albert Einstein à Vendôme

Château d’Artigny -92 route de Monts  37230 Montbazon

Vous pourriez aimer également ....